• Il est trois heures du matin, Franck bougon termine de ranger le bar et 
s'apprĂŞte Ă  fermer l'Ă©tablissement, quand surgit une jeune fille. C'est 
vrai il pleut très fort dehors et il tonne même. Mais bon il est trois 
heures du matin !!
  • Un an après leur rupture, Alice dĂ©barque Ă  trois heures du matin, chez Hugo !! Elle qui croyait Ă  l’amour Ă©ternel, pur, absolu, lui plus terre Ă  terre, rĂ©aliste, peut-ĂŞtre moins envie de « s’installer ».
  • Encore ! Allez-vous me crier dans les oreilles. Ben oui, encore, mais lĂ  c’est un misanthrope pas commun. D’abord cela se passe de nos jours. Ils ont tous des tĂ©lĂ©phones portables. Rien ne choque, tout est plausible. VoilĂ  l’extraordinaire talent de Molière.
  • Et nous voilĂ  embarquĂ©s dans une sĂ©rie d'Ă©vènements avec les spectateurs comme principaux
  • HystĂ©ries est une sĂ©rie de saynètes sur la rupture, l’amour, la trahison et mĂŞme le meurtre .


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Vivre encore une telle émotion au théâtre est un privilège et ne souffre pas de tergiversations : précipitez-vous pour voir ce spectacle.

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 05/07/2019
au 28/07/2019

11h20.
Théâtre Au Bout là-bas (ex-La Poulie)
23, rue Noël Biret
84000 AVIGNON
Réservations :
06 99 24 82 06
Un prodigieux moment de théâtre. Tout d’abord, le texte de Claire Cafaro ne laisse rien au hasard dans l’émotion d’un sujet sensible, contenu, exprimé, tendu, relâché qui mène à l’indicible et à la vie pleine et libre. La rencontre impromptue de deux êtres où l’échange est complexe et simple à la fois et qui les guide chacun dans des profondeurs, l’une de la terre, l’autre en lui-même, elle, en recherche sur la terre, lui, en découverte et en acceptation de lui-même, vers l’unité, vers son centre, sa liberté. Christophe Guichet met en scène ce texte superbe, comme toujours, avec une incroyable dextérité et un grand respect car il sait mener les acteurs à l’infini de leurs possibilités (...) usqu’au bout des doigts, jusqu’au bout du souffle). Tout y est juste : le jeu des acteurs car la scénographie de Valérie Jung les met dans une géométrie théâtrale qui libère des sous-titres...

Un décor simple et efficace. Claire Cafaro vit son rôle avec beaucoup de finesse et de justesse et Denis D’Yvoire nous entraîne dans son envol (littéralement), de la même manière qu’il fait plonger dans l’intériorité et la profondeur de son personnage : un travail d’acteur exceptionnel qui rappelle ce grand comédien le Clown Polivka digne représentant des grandes écoles du Théâtre Russe. La musique de Patrick Dray contribue à nous guider dans les nuances des émotions et des ressentis. Comme quand on accepte que l’on nous tienne doucement la main parce que nous acceptons librement le chemin de l’émotion.

Car vivre encore une telle émotion au théâtre est un privilège et ne souffre pas de tergiversations : précipitez-vous pour voir ce spectacle, vous en ressortirez ébahi et profondément touché.
Mis à jour le 15/07/2019
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE