• Il est trois heures du matin, Franck bougon termine de ranger le bar et 
s'apprĂŞte Ă  fermer l'Ă©tablissement, quand surgit une jeune fille. C'est 
vrai il pleut très fort dehors et il tonne même. Mais bon il est trois 
heures du matin !!
  • Un an après leur rupture, Alice dĂ©barque Ă  trois heures du matin, chez Hugo !! Elle qui croyait Ă  l’amour Ă©ternel, pur, absolu, lui plus terre Ă  terre, rĂ©aliste, peut-ĂŞtre moins envie de « s’installer ».
  • Encore ! Allez-vous me crier dans les oreilles. Ben oui, encore, mais lĂ  c’est un misanthrope pas commun. D’abord cela se passe de nos jours. Ils ont tous des tĂ©lĂ©phones portables. Rien ne choque, tout est plausible. VoilĂ  l’extraordinaire talent de Molière.
  • Et nous voilĂ  embarquĂ©s dans une sĂ©rie d'Ă©vènements avec les spectateurs comme principaux
  • HystĂ©ries est une sĂ©rie de saynètes sur la rupture, l’amour, la trahison et mĂŞme le meurtre .


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Cette très belle histoire originale, touchante et sensible, est finement écrite par la comédienne Claire Cafaro, à l'interprétation douce et discrète.

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 05/07/2019
au 28/07/2019

11h20, relâches les 10, 17 et 24 juillet.
Théâtre Au Bout là-bas (ex-La Poulie)
23, rue Noël Biret
84000 AVIGNON
Réservations :
06 99 24 82 06
Au fond de la rue Antoine Biret, Ă  l'abri d'un soleil de plomb et du bruit, le charmant théâtre au bout lĂ -bas nous offre toujours sa salle aux gros fauteuils mœlleux. Pas question de s'y endormir, car le spectacle "le garçon Ă  la valise" ne nous en laissera pas le temps.

Dans un décor minimaliste, mais étudié méticuleusement, se tient une femme au volant de sa voiture. Elle est biologiste des sols et part travailler. Elle aperçoit, étonnée, en pleine forêt un jeune garçon avec une valise qui marche sans doute depuis plusieurs heures. Intriguée, elle s'arrête et lui propose de l'emmener. Enfermé dans un mutisme ne laissant passer que quelques paroles indistinctes, elle comprend immédiatement que notre jeune protagoniste est "particulier". Il s'appelle Anthony et parvient à expliquer que son père a oublié de lui donner son ticket de bus, alors il est parti à pied vers son école spécialisée pour personnes handicapées.

Respectueuse de sa différence, elle lui propose de l'emmener, puis renouvelle sa proposition tous les lundis. Prise d'affection quasiment maternelle pour Anthony, leur voiturage deviendra vite leur secret et le début d'une complicité teintée de confiance, de patience et de rires.

Cette très belle histoire originale, touchante et sensible, est finement écrite par la comédienne Claire Cafaro, à l'interprétation douce et discrète. Le cœur débordant de tendresse et d'attention, elle offre cependant la part belle à son acolyte Denis d'Yvoire (Anthony), qui rentre remarquablement bien dans son personnage. Tantôt triste ou joyeux, tantôt maladroit, mutique ou colérique, Denis d'Yvoire déploie un talent indéniable. Nous assistons émerveillés à la naissance d'un jeune comédien qui, nul n'en doute, fera parler de lui.

La mise en scène, volontairement épurée de Christophe Guichet, est sobre, précise et très efficace. Il réussit à donner à ce spectacle une allure de conte poétique moderne. Il harmonise parfaitement le décor, le texte et le jeu de ses comédiens qui font de ce spectacle un petit bijou à voir assurément.
Mis à jour le 10/07/2019
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE