• Il est trois heures du matin, Franck bougon termine de ranger le bar et 
s'apprĂŞte Ă  fermer l'Ă©tablissement, quand surgit une jeune fille. C'est 
vrai il pleut très fort dehors et il tonne même. Mais bon il est trois 
heures du matin !!
  • Un an après leur rupture, Alice dĂ©barque Ă  trois heures du matin, chez Hugo !! Elle qui croyait Ă  l’amour Ă©ternel, pur, absolu, lui plus terre Ă  terre, rĂ©aliste, peut-ĂŞtre moins envie de « s’installer ».
  • Encore ! Allez-vous me crier dans les oreilles. Ben oui, encore, mais lĂ  c’est un misanthrope pas commun. D’abord cela se passe de nos jours. Ils ont tous des tĂ©lĂ©phones portables. Rien ne choque, tout est plausible. VoilĂ  l’extraordinaire talent de Molière.
  • Et nous voilĂ  embarquĂ©s dans une sĂ©rie d'Ă©vènements avec les spectateurs comme principaux
  • HystĂ©ries est une sĂ©rie de saynètes sur la rupture, l’amour, la trahison et mĂŞme le meurtre .


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Salomé d’Oscar Wilde est une pièce dramatique inspirée d’un épisode du nouveau testament dans lequel les évangiles selon St Marc et Saint Matthieu font état d’une héroïne portant le très joli prénom de Salomé.

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 23/10/2014
au 28/12/2014

Les Jeudis, Vendredis et Samedis Ă  20h30 Les Dimanches Ă  16h30.
Théâtre Nout
7, rue du 19 Mars 1962
93450 ILE-SAINT-DENIS
RER D Gare de Saint Denis
Tarif : 17 Euros; Tarif RĂ©duit 13 Euros
Réservations :
01 42 43 90 29
Site Internet
"Fille d’Hérodiade", Salomé danse devant Hérode Antipas qui est peut être son père. Sous le charme, celui-ci lui accorde ses volontés. Sur le conseil de sa mère, elle réclame à corps et à cris la tête de Jean Baptiste, qu'Hérode Antipas fait apporter sur un plateau.

Il s’agit bien de cet enfant dĂ©pourvu de dĂ©sir qui apparait dans l'Ă©pisode nĂ©otestamentaire et devient un personnage de tentatrice sensuelle pour inspirer les artistes et en particulier Oscar Wilde qui en Ă©crit une très belle version en Français en 1891 . C’est cette œuvre superbe et scandaleuse qu’Azem El Awadly a dĂ©cidĂ© de mettre en scène au théâtre Nout Ă  Saint Denis (93).

Avec ce talent natif du metteur en scène Egyptien pour les maquillages autant que pour les costumes qu’il crée lui-même, on est vite plongé dans l’histoire profane des origines qui a pu assurément orienter Oscar Wilde. A croire qu’Azem El Awadly est un visionnaire perspicace de l’imagination des auteurs qu’il met en scène. On peut le confirmer en ayant déjà vu son travail scénographique admirable dans une autre pièce qu’il nous fut donné de voir en ce même théâtre (Le Livre Blanc de Jean Cocteau).

Ce théâtre Nout est une nef au sens littéraire du terme comme on l’utilisait au Moyen-âge en ancien français : une sorte de bateau, de navire dans lequel les spectateurs voyagent vers une destination mystérieuse voire ésotérique. Jouer cette pièce d’Oscar Wilde, c’est aussi rendre hommage à l’audace militante d’un auteur prêt à renoncer à sa nationalité britannique, accusé à l’époque dans son propre pays d’avoir honteusement mis en scène des personnages bibliques.

On retrouve là encore dans le jeu des comédiens, dans leur posture, leurs costumes et leurs maquillages des clichés de visages diaphanes ou de drapés identifiant dans un rôle fait pour elle la grande Sarah Bernhardt dans sa prestation d’époque. Qu’importe la pruderie de ceux qui verront dans cette pièce trop de nudité.

La nudité, la sensualité, et l’amour doivent réellement apparaître dans cette tragédie et c’est ce qu’a vraiment réussi Azem avec ses comédiens qui en plus d’incarner tous brillamment un rôle fait pour chacun d’eux, nous donnent à voir leur corps épanouis et gracieux.

Cette pièce est un petit bijou d’esthétique et d’histoire à voir absolument !
Mis à jour le 02/11/2014
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE