• Il est trois heures du matin, Franck bougon termine de ranger le bar et 
s'apprĂŞte Ă  fermer l'Ă©tablissement, quand surgit une jeune fille. C'est 
vrai il pleut très fort dehors et il tonne même. Mais bon il est trois 
heures du matin !!
  • Un an après leur rupture, Alice dĂ©barque Ă  trois heures du matin, chez Hugo !! Elle qui croyait Ă  l’amour Ă©ternel, pur, absolu, lui plus terre Ă  terre, rĂ©aliste, peut-ĂŞtre moins envie de « s’installer ».
  • Encore ! Allez-vous me crier dans les oreilles. Ben oui, encore, mais lĂ  c’est un misanthrope pas commun. D’abord cela se passe de nos jours. Ils ont tous des tĂ©lĂ©phones portables. Rien ne choque, tout est plausible. VoilĂ  l’extraordinaire talent de Molière.
  • Et nous voilĂ  embarquĂ©s dans une sĂ©rie d'Ă©vènements avec les spectateurs comme principaux
  • HystĂ©ries est une sĂ©rie de saynètes sur la rupture, l’amour, la trahison et mĂŞme le meurtre .


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




L’homme est emprisonné, son corps est meurtri mais son esprit s’évade et voyage. Wilde, mondain, s’invente un parterre d’invités, il veut encore briller ! Et pourtant il est seul. Il se révolte, se résigne, le personnage en souffrance interroge ses fantômes, dans le noir, à ses côtés…

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 06/07/2014
au 28/07/2014

16h30.
Les Ateliers d'Amphoux
10-12, rue d'Amphoux
84000 AVIGNON
Tarif : 12€ / Off 8€ / Enfant 5€
Réservations :
04 90 86 17 12
Curieusement, c’est la trajectoire de vie d’Oscar Wilde qui a suscité en moi l’envie de mettre en œuvre ce projet. Derrière cet auteur brillant apparaissait un homme prisonnier de ses peurs et de ses obsessions… un homme qui se fuit et qui est lui-même l’instrument de son malheur…

D’où l’idée d’aller à la rencontre de Wilde à cet instant précis où sa vie bascule : l’aristocrate est en prison, il sait que sa jeunesse et sa beauté sont perdues à jamais, il est détruit physiquement et moralement…

Oui, il est perdu, oui, il est un homme comme un autre, mais parce qu’il est Oscar Wilde, il conserve un regard ironique sur lui-même et sa destinée.


Ce spectacle n'a pas encore été chroniqué
par la rédaction de La Theatrotheque.com.

Mis à jour le 23/05/2014
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE